Déjà

« Sommes-nous juste entrain de prendre du bon temps ou quelque chose comme ça
Je redoute juste le moment où tu poseras ta tête sur mon épaule où tu murmureras

Pensons à l’avenir bébé
Pensons à l’avenir
Pensons à l’avenir bébé

Tu es partie faire tes cours, tu fais toute petite vue d’ici
Je redoute juste le moment où tu pousseras la porte, ton sourire cloué pour m’annoncer

Pensons à l’avenir bébé
Pensons à l’avenir
Pensons à l’avenir bébé

C’est moi qui tend toujours le bras sur ce fichu réveil
Je redoute juste le matin où c’est toi qui l’éteindra, où je t’arracherai à ton sommeil

Pensons à l’avenir bébé
Pensons à l’avenir
Pensons à l’avenir bébé
Pensons à l’avenir

Je te regarde changer et les pistes du CD, rien ne peut enlever cette lumière de ton visage
Je redoute juste le moment où le CD va s’arrêter ou tu décocheras tes yeux avant de pleurnicher

Pensons à l’avenir bébé
Pensons à l’avenir
Pensons à l’avenir bébé
Pensons à l’avenir »

Texte original de Cali – Pensons à l’avenir

Ecrire, c’est normal, c’est futile, c’est utile, c’est essentiel, c’est barbant, c’est aussi un grand moment de soulagement.

Après, je me demande encore comment faire cours à mes élèves demain. Je vais certainement changer de sujet avec certains, pour les autres, c’est trop tard.

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :